Quotient de localisation des équipementiers dans la construction, 2002

BUT ET OBJECTIF

Les quotients de localisation, qui indiquent le degré de dominance d’une catégorie d’activité dans une municipalité ou un centre urbain, peuvent se traduire sous forme de cartes riches d’intérêt puisque les calculs ont été élaborés à partir du nombre d’emplois par catégorie. Au plan géographique, il est intéressant de savoir si plusieurs municipalités ou centres urbains se démarquent, de voir où ils se localisent et de connaître leur forme de répartition (groupée, dispersée, etc.).

ASPECTS MÉTHODOLOGIQUES

Les données sur les entreprises proviennent du système « LIC » (liste des industries et commerces) compilées en 2002 par les CLD du Saguenay– Lac-Saint-Jean .

Afin de mettre en valeur la dominance des différentes catégories d’entreprises pour les groupes E+EGT (équipementiers seulement + équipementiers et grands travaux) et GT+EGT (grands travaux seulement + équipementiers et grands travaux), le calcul du quotient de localisation a été effectué. Ce calcul s’est fait en trois étapes.

A.       Importance du nombre des emplois de la catégorie A dans chaque municipalité par rapport au nombre d’emplois de la catégorie A dans la région. Par exemple, le nombre d’emplois à Jonquière dans la catégorie « service-conseil et tertiaire moteur » est de 673; cela correspond à 37,33 % des emplois (1 803) dans cette catégorie pour l’ensemble de la région.

B.       Importance du nombre total des emplois toutes catégories confondues dans chaque municipalité par rapport au nombre total des emplois toutes catégories confondues dans la région. Par exemple, le pourcentage de tous les emplois à Jonquière par rapport à ceux de l’ensemble de la région est de 18,92 % (24 850 sur 131 387).

C.       Finalement, la division du premier résultat par le second montre l’importance relative de chaque municipalité en regard de l’ensemble de la région. Si le ratio, aussi appelé quotient, est plus grand que le chiffre 1, on dira qu’il y a une dominance de la municipalité ou du centre urbain par rapport à la région; s’il est en deçà de 1, il y a sous-réprésentation . Dans le cas qui sert d’exemple, le quotient de localisation de Jonquière est 1,97 (37,33 / 18,92); ainsi Jonquière domine dans cette catégorie. Si on avait fait le calcul pour Alma, le quotient aurait été 0,71.

Les résultats cartographiques sont présentés en quatre classes personnalisées qui permettent la comparaison entre les différentes cartes de quotient de localisation. Cependant, dans le choix des classes, nous avons privilégié de faire ressortir les localités où les quotients sont égaux ou supérieurs à deux; ce qui veut dire que la présence d’une catégorie d’activité dans une localité est au moins deux fois plus grande que la moyenne régionale.

Rappelons que les trois arrondissements de Saguenay et que les MRC (municipalité régionale de comté) apparaissent sous forme de cartons. Cela permet d’avoir une vue soit plus détaillée, soit plus globale du phénomène. De plus, en raison de certaines données manquantes, il n’a pu être possible de produire une analyse complète pour Mashteuiatsh .

COMMENTAIRE

On retrouve le groupe des équipementiers dans la catégorie de la construction présent dans la moitié des territoires municipaux de la région. En tout, 5 municipalités rurales se distinguent avec un quotient supérieur à 2: Saint-Eugène (5,53), Saint-Ludger-de-Milot (2,34), Saint-Gédéon (7,17), Saint-Bruno (2,66) au Lac-Saint-Jean et Saint-Fulgence (3,42) au Saguenay. À ce groupe s’ajoutent les territoires qui ont un quotient de localisation supérieur à 1. Ceux-ci sont: Saint-Ambroise (1,06), Saguenay (1,11), les arrondissements de Chicoutimi (1,36) et de Jonquière (1,03), Alma (1,37), Hébertville-Station (1,79), L’ Ascension-de-Notre-Seigneur (1,08), Saint-Henri-de-Taillon , (1,25), la MRC de Lac-Saint-Jean-Est (1,41), Dolbeau-Mistassini (1,14), Normandin (1,50), la MRC de Maria-Chapdelaine (1,04). Dans la catégorie des équipementiers qui œuvrent dans la construction, c’est le territoire de la MRC du Domaine-du-Roy et, par conséquent, les municipalités qui la constituent est le moins bien doté.

Tableau 1 Quotient de localisation des équipementiers dans la fabrication par municipalité

Territoires

Quotient de localisation

Domaine-du-Roy

0,18

CHAMBORD

0,03

LA DORÉ

0,00

LAC-BOUCHETTE

0,00

MÉTABETCHOUAN– LAC-À-LA-CROIX

0,05

ROBERVAL

0,12

SAINT-ANDRÉ-DU-LAC-SAINT-JEAN

0,00

SAINTE-HEDWIDGE

0,00

SAINT-FÉLICIEN

0,37

SAINT-FRANÇOIS-DE-SALES

0,00

SAINT-PRIME

0,09

   

Fjord-du-Saguenay

0,67

BÉGIN

0,00

FERLAND-ET BOILLEAU

0,00

L'ANSE-SAINT-JEAN

0,00

LAROUCHE

0,00

PETIT-SAGUENAY

0,00

RIVIÈRE-ÉTERNITÉ

0,00

SAINT-AMBROISE

1,06

SAINT-CHARLES-DE-BOURGET

0,00

SAINT-DAVID-DE-FALARDEAU

0,00

SAINTE-ROSE-DU-NORD

0,00

SAINT-FÉLIX-D'OTIS

0,00

SAINT-FULGENCE

3,42

SAINT-HONORÉ

0,00

   

Lac-Saint-Jean-Est

1,41

ALMA

1,37

DESBIENS

0,00

HÉBERTVILLE

0,22

HÉBERTVILLE-STATION

1,79

LABRECQUE

0,51

LAMARCHE

0,00

L'ASCENSION-DE-NOTRE-SEIGNEUR

1,08

MASHTEUIATSH

0,00

SAINT-BRUNO

2,66

SAINTE-MONIQUE

0,00

SAINT-GÉDÉON

7,17

SAINT-HENRI-DE-TAILLON

1,25

SAINT-LUDGER-DE-MILOT

2,34

SAINT-NAZAIRE

0,43

   

Maria-Chapdelaine

1,04

ALBANEL

0,89

DOLBEAU-MISTASSINI

1,14

GIRARDVILLE

0,00

NORMANDIN

1,50

NOTRE-DAME-DE-LORETTE

0,00

PÉRIBONKA

0,30

SAINT-AUGUSTIN

0,00

SAINT-EDMOND

0,35

SAINTE-JEANNE-D'ARC

0,00

SAINT-EUGÈNE

5,53

SAINT-STANISLAS

0,60

SAINT-THOMAS-DIDYME

0,00

   

Saguenay

1,11

ARRONDISSEMENT DE CHICOUTIMI

1,36

ARRONDISSEMENT DE JONQUIÈRE

1,03

ARRONDISSEMENT DE LA BAIE

0,37

RÉFÉRENCES

APPARICIO, Philippe, (2000), Les indices de ségrégation résidentielle: un outil intégré dans un système d'information géographique, Université du Maine et INRS-Urbanisation, 20 pages,

[ http://www.cybergeo.presse.fr/essoct/apparici.htm].     

GAUTHIER, Majella-J ., Roger BOIVIN, Martin DION et Sylvain VERREAULT, (2002), Équipementiers et entreprises de grands travaux au Saguenay– Lac-Saint-Jean : une analyse spatiale, Association des CLD du Saguenay– Lac-Saint-Jean et Université du Québec à Chicoutimi, 50 pages.

PROULX, Marc-Urbain, (2002), Les filières des équipementiers et des grands travaux face aux investissements 2003-2008, Association des CLD du Saguenay– Lac-Saint-Jean et Université du Québec à Chicoutimi, 20 pages.

SOUTIEN FINANCIER

Projets structurants à caractère régional (CRCD)

Fondation de l'Université du Québec à Chicoutimi (FUQAC)

Carl BRISSON, Majella-J . GAUTHIER et Martin DION, Laboratoire de recherche et d’expertise en télédétection et en géomatique , Université du Québec à Chicoutimi, mars 2003.