Entreprises de grands travaux, 2002

 

BUT ET OBJECTIFS

Une meilleure connaissance des entreprises qui œuvrent dans le domaine des grands travaux s’avère être d’une grande importance si la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean veut profiter des retombées économiques induites principalement par de nouveaux développements d’infrastructures hydroélectriques et par la construction des autoroutes Alma-La Baie (70) et Saguenay-Québec (175).

Les entreprises de grands travaux sont un groupe qui comprend toute entreprise impliquée directement dans la conception, la construction et l’entretien des grands travaux de génie civil (routes, barrages, ponts, centrales, etc.).

Cette carte montre la distribution spatiale des entreprises de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui œuvrent, en 2002, dans la filière des entreprises de grands travaux. Ces entreprises appartiennent à plusieurs groupes industriels qui se définissent comme suit:

Codes SCIAN, 2002

Activités

Nombre d'entreprises

21

Extraction minière et extraction de pétrole et de gaz

2

23

Construction

46

31-33

Fabrication

7

41

Commerce de gros

4

48-49

Transport et entreposage

7

54

Services professionnels, scientifiques et techniques

1

81

Autres services, sauf les administrations publiques

1

COMMENTAIRE

Sur cette carte, 68 entreprises ont été cartographiées et elles emploient 786 personnes. Cette filière est constituée, dans la région, de 54 petites entreprises et de 14 entreprises de taille moyenne. Leur taille varie entre 1 et 75 employés.*

En raison du grand nombre d’entreprises cartographiées et de leur concentration dans certains lieux, il est possible de visualiser l’information à différentes échelles afin d’améliorer la lecture de la carte.

Au premier coup d’œil, cette carte nous montre une concentration spatiale des équipementiers surtout dans trois centres urbains et quelques unités dans des municipalités rurales de la région. Par ordre d’importance, c’est à Saguenay que l’on retrouve le plus grand nombre d’entreprises de grands travaux (31), vient ensuite Alma (7) et Saint-Félicien (4). Ces 3 centres urbains concentrent 61 % des entreprises de la région. En ce qui concerne Dolbeau-Mistassini et Roberval, ils n’en comptent aucune. Pour ce qui est des municipalités rurales, les plus importantes sont Saint-Gédéon (4) et Saint-Fulgence (3).

À l’intérieur des centres urbains, il existe des zones de concentration et des axes privilégiés. Tout d’abord à Saguenay, une concentration apparaît dans le parc industriel de Jonquière et un axe qui lie le boulevard Tadoussac et le boulevard Saint-Paul à Chicoutimi. En ce qui concerne Alma, les entreprises se localisent surtout le long de la route 169 qui traverse la ville.

 

* Les entreprises de petite taille vont de 1 à 19 employés, celles de taille moyenne de 20 à 199 et les grandes de 200 à 2 200.

 

RÉFÉRENCES

GAUTHIER, Majella-J., Roger BOIVIN, Martin DION et Sylvain VERREAULT, (2002), Équipementiers et entreprises de grands travaux au Saguenay–Lac-Saint-Jean: une analyse spatiale, Association des CLD du Saguenay–Lac-Saint-Jean et Université du Québec à Chicoutimi, 50 pages.

PROULX, Marc-Urbain, (2002), Les filières des équipementiers et des grands travaux face aux investissements 2003-2008, Association des CLD du Saguenay–Lac-Saint-Jean et Université du Québec à Chicoutimi, 20 pages.

 

SOUTIEN FINANCIER

Développement des ressources humaines Canada (DRHC)

Association des CLD du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Projets structurants à caractère régional (CRCD)

Fondation de l'Université du Québec à Chicoutimi (FUQAC)

 

Majella-J. GAUTHIER, Carl BRISSON et Martin DION. Laboratoire de recherche et d’expertise en télédétection et en géomatique, Université du Québec à Chicoutimi, mars 2004.