Mouvement coopératif en 2005

COMMENTAIRE

Le mouvement coopératif est depuis longtemps le fer de lance de l’économie sociale dans la région. En effet, celles-ci constituent la majorité des 416 entreprises d’économie sociale recensées dans cette étude. Les coopératives représentent 56,7 % (235) de toute les entreprises d’économie sociale. Elles contribuent à donner de l’emploi à 4 359 personnes (60 %) sur un total de 7 297.

Comme pour l’ensemble du Québec, dans le domaine de l’économie sociale, on fait généralement la distinction entre les coopératives financières et celles qui ne le sont pas. Il en est de même sur cette carte qui montre la répartition spatiale des coopératives dans la région. Ainsi, dans la région les coopératives financières sont représentées presque uniquement par des caisses populaires et d’économie Desjardins. Les autres coopératives se répartissent dans 120 autres codes d’activités.  

Le réseau de coopératives s’étend à la totalité des centres urbains et à la grande majorité des municipalités. En effet, nous retrouvons au moins une coopérative dans 37 des 43 municipalités, dans les 5 centres urbains et dans la communauté autochtone de Mashteuiatsh.

La carte nous révèle une nette distinction entre les centres urbains et les autres municipalités. En effet, une majorité de coopératives (64 %) se concentrent dans les cinq centres urbains.

Dans chacune des municipalités, le nombre de coopératives est moindre. En effet, six municipalités (Saint-Félix-d'Otis, Saint-Stanislas, Lamarche, Saint-André-du-Lac-Saint-Jean, Desbiens et Saint-Edmond) n'ont aucune coopérative (voir tableau). Un total de 15 municipalités en comptent une et 23 municipalités en possèdent entre 2 et 6 (dont Mashteuiatsh et Normandin qui en ont six, soit une de plus que Roberval qui en compte le même nombre que Métabetchouan–Lac-à-la-Croix).

Par rapport à l’ensemble des entreprises (publiques, privées, coopératives) présentes au Saguenay–Lac-Saint-Jean en 2005, les coopératives ne représentent que 2,7 %.   En effet, on ne compte que 235 coopératives sur un total de 8 666 entreprises.

Bien que les coopératives ne représentent qu’une faible proportion des entreprises régionales, celles-ci sont en progression au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Leur nombre est passé de 224 en 1998 à 235 en 2005. Cependant, cette croissance est due à l’apparition de nouvelles coopératives non financières alors qu’au même moment, on assistait à une diminution des coopératives financières suite à la restructuration du mouvement Desjardins. En effet, si en 1998, les caisses Desjardins (avec un siège social) étaient présentes dans la quasi-totalité des centres urbains et des municipalités rurales de la région ( voir carte d4_2_7 ), ce n’est plus le cas en 2005.

Nombre de coopératives par municipalité

Municipalité

Coopératives financières

Coopératives non financières

Total

Saguenay

8

84

92

Alma

2

29

31

Dolbeau-Mistassini

1

10

11

Saint-Félicien

1

10

11

Mashteuiatsh

1

5

6

Normandin

1

5

6

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

1

4

5

Roberval

1

4

5

Petit-Saguenay

1

3

4

Saint-David-de-Falardeau

 

4

4

Albanel

 

3

3

Girardville

 

3

3

Hébertville

1

2

3

L'Anse-Saint-Jean

1

2

3

Saint-Augustin

1

2

3

Sainte-Rose-du-Nord

 

3

3

Saint-Eugène

1

2

3

Saint-Gédéon

 

3

3

Saint-Henri-de-Taillon

 

3

3

Ferland-et-Boilleau

 

2

2

La Doré

 

2

2

Labrecque

 

2

2

L'Ascension-de-Notre-Seigneur

 

2

2

Péribonka

 

2

2

Saint-Bruno

1

1

2

Saint-Charles-de-Bourget

 

2

2

Saint-Ludger-de-Milot

1

1

2

Saint-Prime

1

1

2

Bégin

 

1

1

Chambord

 

1

1

Hébertville-Station

 

1

1

Lac-Bouchette

 

1

1

Larouche

 

1

1

Rivière-Éternité

1

 

1

Saint-Ambroise

 

1

1

Sainte-Hedwidge

 

1

1

Sainte-Jeanne-d'Arc

 

1

1

Sainte-Monique

 

1

1

Saint-François-de-Sales

 

1

1

Saint-Fulgence

 

1

1

Saint-Honoré

 

1

1

Saint-Nazaire

 

1

1

Saint-Thomas-Didyme

 

1

1

Saint-Félix-d'Otis

   

0

Saint-Stanislas

   

0

Lamarche

   

0

Saint-André-du-Lac-Saint-Jean

   

0

Desbiens

   

0

Saint-Edmond

   

0

Total

25

210

235

Martin SIMARD et Carl BRISSON, Laboratoire de géographie, Université du Québec à Chicoutimi, septembre 2007.