Structure municipale des emplois en économie sociale en 2005

ASPECTS MÉTHODOLOGIQUES

Afin de réaliser un portrait cartographique de la structure municipale des emplois, il nous a fallu procéder aux regroupements des types d’activités en principaux groupes. Ainsi, les entreprises ont été classées dans l’un des neuf groupes d’activité suivants :

Groupes d’activité                                                       Nombre d’entreprises

Agriculture et foresterie                                                            1 520

Construction et fabrication                                                          459

Commerce de détail et de gros                                                  562

Services d’enseignement                                                            107

Finance et assurance, immobilier et location                              1 260

Information, culture, loisirs                                                       1 102

Transport et entreposage                                                              59

Soins de santé et assistance sociale                                        1 206

Autres services                                                                        1 022

Total                                                                                       7 297

COMMENTAIRE

La lecture de la carte nous informe sur la répartition spatiale et la diversité des emplois en économie sociale dans chacune des municipalités. En termes de répartition spatiale, il existe des similitudes avec la situation qui existe dans la structure municipale des entreprises. En effet, les centres urbains demeurent les plus diversifiés en termes de nombre de groupes d’activités de même qu’en termes du nombre total d’emplois. Nous retrouvons également quatre des cinq municipalités rurales (Normandin, Mashteuiatsh, Métabetchouan–Lac-à-la-Croix et L’Anse-Saint-Jean) qui présentent la plus grande diversité des activités. Cependant, ces municipalités rurales ne sont pas celles qui possèdent le plus d’employés. En effet, certaines municipalités rurales viennent s’intercalées parmi les précédentes avec un nombre total d’emplois supérieur à 100. Il s’agit de Girardville, Saint-Bruno, Ferland-et-Boilleau, Saint-Ludger-de-Milot, Saint-Honoré, Hébertville, Albanel et Saint-David-de-Falardeau. Cependant, les emplois de ces municipalités se concentrent dans un ou deux groupes d’activités.  

L’analyse du tableau sur la structure des emplois par MRC fait ressortir que la Ville de Saguenay comptent le plus d’emplois (2 085) concentrés surtout dans le domaine des finances et assurances, l’immobilier et la location (26,6 %) et les soins de santé et l’assistance sociale (26,6 %). La MRC Maria-Chapdelaine suit avec 1 837 emplois dont 1 101 en agriculture et en foresterie, même si elle dispose d’une quarantaine d’entreprises de moins que la MRC Lac-Saint-Jean-Est (1 736 emplois). Enfin, la MRC Fjord-du-Saguenay (832 emplois) devance la MRC Domaine-du-Roy (807 emplois) même si cette dernière possède 24 entreprises de plus.

Structure des emplois par MRC

MRC

Agriculture
et foresterie

Autres services

Commerce de
détail et de gros

Construction et
manufacturier

Finance et assurance,
immobilier et location

Information,
culture et loisirs

Services
d'enseignement

Soins de santé et
assistance sociale

Transport et
entreposage

Total

Ville de Saguenay

3

461

118

111

555

273

9

555

 

2 085

Maria-Chapdelaine

1 101

159

49

33

146

254

 

88

7

1 837

Lac-Saint-Jean-Est

36

279

340

206

376

200

98

198

3

1 736

Fjord-du-Saguenay

317

 

17

 

20

274

 

198

6

832

Domaine-du-Roy

63

123

38

109

163

101

 

167

43

807

Total

1 520

1 022

562

459

1 260

1102

107

1 206

59

7 297

Martin SIMARD et Carl BRISSON, Laboratoire de géographie, Université du Québec à Chicoutimi, septembre 2007.